Communiqués Ensemble ou Unitaires

Une ville en état de siège

Une ville en état de siège

 
 

Comme la veille à Saint Brieuc, la visite d'Emmanuel Macron à Quimper se sera déroulée dans une ville en quasi état de siège, avec une interdiction de circulation dans tout le centre ville depuis la gare jusqu'aux allées de Locmaria, le blocage de la manifestation contre la politique du gouvernement à hauteur du parking de la gare, l'interdiction faite à certains riverains de rejoindre leur logement dans le périmètre verrouillé par les forces de police.

La cerise sur le gâteau, aura été l'injonction faite aux syndicalistes réunis devant la gare de couper leur sono sous la menace d'une confiscation du matériel, la confiscation effective du mégaphone

suite sur site Ensemble! national https://www.ensemble-fdg.org/content/une-ville-en-etat-de-siege

un Président autoritaire au service des puissants

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Déplacement du Président Macron à Saint Brieuc

Derrière son sourire d’ange

il a montré une nouvelle fois son vrai visage

celui d’un Président autoritaire au service des puissants

 

Filtrage des manifestant(es), confiscation brutale de matériels militants, (Drapeaux, banderoles, mégaphones, matériels de sonorisation), entraves aux déplacements des habitants riverains, dont des handicapés, arrestations de manifestants rejoignant leurs véhicules à la fin de la manifestation, Macron qui n’a que le mot « bienveillance » à la bouche a une nouvelle fois essayé, à Saint-Brieuc, de bâillonner les opposants à sa politique antisociale et particulièrement les syndicalistes.

 

Cette entrave inacceptable à la liberté d’expression est une nouvelle étape inquiétante pour notre démocratie sociale. En réponse au rejet massif de sa politique par toutes les couches de la population, Macron et son gouvernement ne savent donc plus, aujourd’hui répondre que, par l’intimidation et la répression.

 

Pour les organisations appelant au rassemblement sur le port du Légué à Plérin le 20 juin 2018 et qui a rassemblé 250 personnes.

 

Serge Le Quéau ( Solidaires) - Thierry Perennes (Cgt) - Eric Le Courtois (Force Ouvrière) - Gérard Mauduit (Ensemble) - Jean Claude Caro (Pcf St Brieuc) - Le Collectif de Vigilance antifasciste 22. Georges Samson (France Insoumise) – René Louail (Paysan écologiste).

 

Appel Ensemble!BZH du 21 avril 2018

100x94 ensemble rv

 

 

 

Contre les réformes

anti-sociales

de Macron

et son monde

 

 

 

 

1er mai,

5 mai,

22 mai

et tous les jours.

Tous

debout !

 

Sur les places, dans les lieux de travail, dans les quartiers, en AG.

 

Rêvons ensemble d'un autre monde,

Construisons ensemble l'alternative au capitalisme,

Les mobilisations sociales se multiplient. Toutes se heurtent à la détermination d'un président au service des riches et des actionnaires.

 

Comme sur la ZAD, nous voulons que les luttes gagnent.

Pour cela, il faut les muscler par  la construction citoyenne d'un projet politique alternatif.

 

Nous lançons un appel pour que toutes celles et ceux qui s'engagent dans les luttes actuelles, celles et ceux qui n'en peuvent plus de la situation, prennent la parole et se considèrent comme la force motrice de la transformation de la société.

 

Dans les lieux de travail, dans les quartiers, sur les places, dans nos AG,  construisons ensemble le monde

que nous voulons.

Touche pas à ma poste! Communiqué d'Ensemble!22

100x94 ensemble rv2Pour augmenter la rentabilité de la Banque Postale, le groupe La Poste fait reculer partout le service public : il a fermé 500 bureaux de poste en 2017, réduit des horaires d’ouverture, supprimé 82 000 emplois en 10 ans et remplacé des fonctionnaires par des précaires . Il a déjà fermé des bureaux ruraux de l’agglo comme celui de Saint-Julien et s’attaque à ceux de la ville de Saint-Brieuc.

Ensemble!22 appelle à participer aux actions menées par les syndicats et les collectifs citoyens

contre la fermeture programmée de 3 des 7 bureaux de poste à Saint Brieuc (Robien, Cesson et Liberté). Aucun bureau ne doit fermer !

Ensemble!22  rappelle que les services publics, doivent être accessibles à tous, partout et de façon pérenne. Cela nécessite aussi des emplois de fonctionnaires en nombre suffisant.

Notre-Dame-des -Landes: victoire...et vigilance

Accueil / Notre Dames des Landes / Notre-Dame-des-Landes : victoire …. et vigilance

 

 

 

L’abandon du projet de construction de l’aéroport de Notre Dame des Landes et le non renouvellement de la DUP viennent d’être confirmés par le Premier Ministre.

C’est un immense soulagement pour celles et ceux qui, en Loire Atlantique comme dans tout le pays, agissent depuis tant d’années afin d’éviter ce projet inutile et nuisible.

Suite sur le blog d'Ensemble 44http://www.ensemble44-fdg.org/dame-landes-victoire-vigilance/

Catalogne: une crise majeure et durable (Ensemble!)

 

 
 

Après un court moment de désarroi suite à l’application du 155 et de l’impréparation à la gravité de cette situation, le mouvement social catalan a montré sa force à l’occasion de la grève du 8 novembre et de la manifestation à Barcelone le 11 novembre. La grève du 8 a surtout été l’occasion d’une forte mobilisation des Comités de Défense de la République (CDR). Ce mouvement d’auto-organisation venant des différents quartiers , villages ou villes a pu bloquer les principales routes et avenues au cours de la journée. La manifestation du 11 novembre a été à la hauteur...

suite sur le site national d'Ensemble

Déclaration à l'issue de la consultation d'Ensemble adoptée par le Collectif National des 14 et 15 octobre

 

 
 

« Ensemble! » vient de clore sa consultation interne autour d'un texte d'orientation commun et de trois options concernant ses rapports avec La France Insoumise.

Chaque position a été soumise au vote de façon indépendante. Ce qui permettait l'expression de votes différenciés, y compris en faveur de plusieurs positions (d'où le fait que le total des pourcentages dépasse les 100%).

° La position n°1 obtient un score autour de 47 %
° La position n°2 obtient un score autour de 45 %
° La position n°3 obtient un score autour de 16 %

Les textes des différentes positions sont disponibles ici : https://www.ensemble-fdg.org/content/textes-pour-la-consultation-des-col...

Les règles de fonctionnement du mouvement prévoient que ce dernier est engagé si une position atteint les deux tiers des voix.

Aucune proposition n'atteint cette majorité qualifiée. Ce qui ne permet pas de dégager une position officielle du mouvement.

« Ensemble! », mouvement politique indépendant,  poursuit son action et sa réflexion sur la situation politique et sur les perspectives politiques à défendre.

Les membres d' « Ensemble! » qui participent collectivement à la France Insoumise définiront les formes et objectifs de leur investissement.

« Ensemble! » en tant que mouvement va redéfinir son fonctionnement pour assumer les nouvelles conditions de son intervention marquée par les choix différents de ses membres.

Cette discussion va se poursuivre au cours de la prochaine Université d'automne du mouvement (du 28 au 31 octobre, à La Colle-sur-Loup) et dans la perspective de son Assemblée générale qui se tiendra à Nanterre les 2 et 3 décembre prochains.

Pour tout contact :
Myriam Martin : 06 10 12 12 58
Jean-François Pellissier : 06 76 47 57 95

Après le 12, construisons la mobilisation. Mobilisons-nous les 21 et 23 septembre !

 

 
 

Pas de doute : dès le 12 septembre, nous avons vécu une première journée du niveau de celles du printemps 2016. Même le gouvernement, en ergotant sur les chiffres, finit par reconnaître une participation égale à la première manifestation en mars 2016 !

Un mouvement puissant peut se développer. L’entrée en lutte possible des étudiants et lycéens, directement menacés par le même train de décisions qui visent à nous rendre tous plus dépendants du « marché du travail », la participation de syndicalistes CFDT, FO, CFTC, malgré les positions officielles nationales, tout comme la mobilisation inhabituelle de la CGC, témoignent des potentialités de la confrontation qui s’amorce. Ensemble soutien la nouvelle journée de mobilisation, le 21 septembre, pour amplifier le mouvement à la veille du dépôt des ordonnances  par le gouvernement

Ensemble ! appelle  également à manifester massivement le samedi 23 septembre, à l’appel de la France Insoumise, pour poursuivre et amplifier la dynamique qui se dessine. A cette occasion, il faut créer les conditions du rassemblement le plus large, pour créer un meilleur rapport de forces vis-à-vis du gouvernement. Une réunion de toutes les forces déjà dans l’action est possible et permettrait d’avancer ce sens.
L’objectif doit être de construire, dans la durée, un mouvement « Tous ensemble », par les manifestations, les grèves, capable de bloquer l’offensive du gouvernement qui s’attaque aussi au logement social, comme aux retraités, aux finances des collectivités locales, à la SNCF....

Des députés, dans un Parlement élu par moins de 50 % des électeurs, ne peuvent pas s’octroyer le droit anti-démocratique de changer, pour plaire à Jupiter, les conditions de vie quotidienne pour la quasi totalité de la population. Ce débat doit avoir lieu.
Une campagne d’explications pratiques s’impose pour élargir et consolider le rejet qui s’exprime. Ces ordonnances feraient disparaître toute présence de syndicalisme dans les PME et donc priveraient de droits démocratiques élémentaires  plus de 50 % des salarié.e.s du privé ; elles ramèneraient à encore plus de précarité l’emploi des femmes ; elles ruineraient la possibilité syndicale de veiller aux conditions de sécurité et de santé au travail. 

La bataille est engagée, sur les ordonnances. Elle peut paralyser la politique du « choc » que cherche ce gouvernement  qui veut étouffer les réactions populaires sous le nombre des projets.

Le succès du 21, celui du 23, auront un rôle décisif pour combattre aussi tous les autres mauvais coups de cette vraie droite au gouvernement.

Communiqué d'Ensemble! du 14 septembre 2017

Communiqué de Ensemble! Trump : cet homme est dangereux.

100x94 ensemble rv

Chaque jour qui passe apporte une nouvelle déclaration odieuse de Donald Trump.
Aujourd’hui, il renvoie dos à dos les manifestants antifascistes et les assassins racistes, suprématies blancs.

Hier, il envisageait la possibilité de lancer un conflit meurtrier en Corée.
Dans le même temps, il évoquait une « possible option militaire au Venezuela ». Cette dernière menace doit être prise au sérieux au vu de la longue tradition d’intervention des Etats-Unis en Amérique latine pour imposer des gouvernements fantoches.

Cette déclaration a été dénoncée par tous les gouvernements de ce continent et par toutes les forces politiques du pays, y compris la droite liée historiquement aux Etats-Unis.

« Ensemble ! » dénonce le comportement irresponsable et va-en-guerre du président des Etats-Unis. Au Venezuela, Ensemble soutient toutes les initiatives de la gauche vénézuélienne, issue ou pas du chavisme, pour construire une alternative démocratique qui permette de mettre fin à la crise actuelle et de préserver les avancées sociales des classes populaires.

Le 17 août 2017

Vive la France de Danièle Obono - Nique la France du racisme.

100x94 ensemble rvCommuniqué de Ensemble!

Danièle Obono, nouvelle députée de France Insoumise, vient de faire l'objet sur RMC d'une opération indigne : les animateurs de l'émission « Les Grandes Gueules » l'ont en effet sommée de dire devant leurs micros : «Vive la France ! » La raison : elle avait, en 2012, signé une pétition – également signée par Clémentine Autain, Eric Coquerel, Noël Mamère, Eva Joly, Olivier Besancenot et de nombreuses autres personnalités – en soutien au chanteur Saïdou, du groupe ZEP et au sociologue Saïd Bouamama, poursuivis par une officine d'extrême-droite pour « racisme anti-Français », accusation dont ils ont été relaxés par les tribunaux.
 
Pour Ensemble ! dire ou ne pas dire « Vive la France ! » ne saurait faire l'objet d'aucune injonction...

suite sur le site national d'Ensemble!:

https://www.ensemble-fdg.org/content/communique-de-ensemble-vive-la-france-de-daniele-obono-nique-la-france-du-racisme

Pour un groupe commun à l'assemblée des député.e.s de la gauche debout et insoumise.

100x94 ensemble rvCommuniqué de Ensemble!

Le second tour des législatives, marqué par un taux d’abstention inédit, accentue la crise démocratique, tout en donnant une majorité au gouvernement d’E. Macron et d’E. Philippe. Ce résultat ne correspond à aucune majorité d’idée dans le pays, et appelle à une refondation des institutions, pour passer d’une 5° République dépassée à la fondation d'une 6e république.

Ce second tour a surtout été marqué par un sursaut des électeurs de gauche qui se sont rassemblés derrière les candidatures de la France Insoumise, du PCF, de « Ensemble ! », pour s’opposer aux projets régressifs d’E. Macron en élisant un nombre important de députés de notre gauche.

Lire la suite

Deuxième tour : élire des député-es de la gauche debout et insoumise !

100x94 ensemble rvLe premier tour des élections législatives a été marqué par une abstention massive. Cela montre que la crise démocratique est loin d’être finie.

Les candidat-es de la République En Marche arrivent en tête à l’échelle nationale avec un score de 32%. Emmanuel Macron a réussi à rassembler les libéraux de gauche et de droite et bénéficie pleinement du caractère monarchique des institutions de la Vème République. L’Assemblée Nationale est réduite à n’être que la chambre d’application de la politique du Président de la République.

Les candidats-es des forces qui ont soutenu Jean Luc Mélenchon représentent, selon les premières estimations,  environ 14% des suffrages exprimés (11% pour France Insoumise, 3% pour le PCF). Malgré la division, ils constituent la principale force d’opposition de gauche, progressiste et écologiste.

Lire la suite