le pire a été évité, construisons maintenant une gauche debout!

100x94 ensemble rvCommuniqué d'Ensemble, le 7 mai à 21h.

Les électeurs et électrices ont rejeté le danger immédiat d’une accession au pouvoir de l’extrême-droite, et ce qu’elle aurait entrainé : remise en cause des libertés fondamentales, des droits démocratiques et sociaux, chasse aux étrangers, « préférence nationale » attisant le racisme…

Mais près de 11 millions de voix se sont portées sur Marine Le Pen, révèlant une poussée de ses idées nauséabondes dans la société.  Il faut encore convaincre que les idées du FN ne sont pas « banales », les fascistes ont toujours utilisé la désespérance, qui s’est emparée d’une part importante de la population, pour se développer.
Il faut donc aller à la racine du mal.

présidentielles législatives gauche debout

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau