Un premier succès pour l'interdiction des armes nucléaires

 
 

Le Traité vient d'être adopté à l'ONU.
Nous nous réjouissons de ce premier résultat d’une bataille menée à l’ONU par 122 pays ! Reconnaissons que cela s’est déroulé  pendant la campagne présidentielle, qui n’y a pas consacré le quart d’une demi-émission.
Nous pouvons contribuer à faire exister, en France et en Europe, un mouvement pour soutenir la campagne que le Mouvement de la Paix propose.
Pour notre mouvement, c’est un encouragement alors que nous avons adopté, dès notre Assemblée générale constitutive des 31 janvier et 1er février 2015 sa position : "pour une sortie du nucléaire militaire et civil dans le cadre de la transition énergétique et de la nécessaire mobilisation contre la militarisation du monde".

Au vu des initiatives en cours et en préparation, une campagne populaire devrait pouvoir se concrétiser.
Du 6 (commémoration Hiroshima) au 9 août (Nagasaki), comme chaque année, il y aura, partout dans le monde un jeûne d'interpellation.

Il se déroule, depuis 2 ans, dans plusieurs villes de France (avant, c'était uniquement à Paris) : Paris, Dijon, Montpellier, Bordeaux, Brest, Cherbourg pour la France. (Voir ce site <http://vigilancehiroshimanagasaki.over-blog.com/2017/06/du-6-au-9-aout-2... )

A cette occasion, comme l'an dernier, des actions de désobéissance civiles sont prévues pour interpeller les décideurs (politiques) et les financeurs (banques). Ce n'est pas anecdotique, surtout cette année après le vote à l'ONU. Pour rappel, l'an dernier, des militants parisiens des Désobéissants avaient été placés en garde à vue. Une action similaire avait eu lieu sans réaction policière à  Montpellier.
Ensemble! peut promouvoir cette action au niveau national.

Le Mouvement de la Paix organise des marches pour la paix initiées par le Collectif national  d’organisation, dont Ensemble ! fait partie, auront lieu le samedi 23 septembre 2017 partout en France.

La France doit soutenir, voter et ratifier le traité d'interdiction des armes nucléaires !

www.mvtpaix.org    www.coordination-antinucleaire-sudest.org

Vive la France de Danièle Obono - Nique la France du racisme.

100x94 ensemble rvCommuniqué de Ensemble!

Danièle Obono, nouvelle députée de France Insoumise, vient de faire l'objet sur RMC d'une opération indigne : les animateurs de l'émission « Les Grandes Gueules » l'ont en effet sommée de dire devant leurs micros : «Vive la France ! » La raison : elle avait, en 2012, signé une pétition – également signée par Clémentine Autain, Eric Coquerel, Noël Mamère, Eva Joly, Olivier Besancenot et de nombreuses autres personnalités – en soutien au chanteur Saïdou, du groupe ZEP et au sociologue Saïd Bouamama, poursuivis par une officine d'extrême-droite pour « racisme anti-Français », accusation dont ils ont été relaxés par les tribunaux.
 
Pour Ensemble ! dire ou ne pas dire « Vive la France ! » ne saurait faire l'objet d'aucune injonction...

suite sur le site national d'Ensemble!:

https://www.ensemble-fdg.org/content/communique-de-ensemble-vive-la-france-de-daniele-obono-nique-la-france-du-racisme

Pour un groupe commun à l'assemblée des député.e.s de la gauche debout et insoumise.

100x94 ensemble rvCommuniqué de Ensemble!

Le second tour des législatives, marqué par un taux d’abstention inédit, accentue la crise démocratique, tout en donnant une majorité au gouvernement d’E. Macron et d’E. Philippe. Ce résultat ne correspond à aucune majorité d’idée dans le pays, et appelle à une refondation des institutions, pour passer d’une 5° République dépassée à la fondation d'une 6e république.

Ce second tour a surtout été marqué par un sursaut des électeurs de gauche qui se sont rassemblés derrière les candidatures de la France Insoumise, du PCF, de « Ensemble ! », pour s’opposer aux projets régressifs d’E. Macron en élisant un nombre important de députés de notre gauche.

Lire la suite

Deuxième tour : élire des député-es de la gauche debout et insoumise !

100x94 ensemble rvLe premier tour des élections législatives a été marqué par une abstention massive. Cela montre que la crise démocratique est loin d’être finie.

Les candidat-es de la République En Marche arrivent en tête à l’échelle nationale avec un score de 32%. Emmanuel Macron a réussi à rassembler les libéraux de gauche et de droite et bénéficie pleinement du caractère monarchique des institutions de la Vème République. L’Assemblée Nationale est réduite à n’être que la chambre d’application de la politique du Président de la République.

Les candidats-es des forces qui ont soutenu Jean Luc Mélenchon représentent, selon les premières estimations,  environ 14% des suffrages exprimés (11% pour France Insoumise, 3% pour le PCF). Malgré la division, ils constituent la principale force d’opposition de gauche, progressiste et écologiste.

Lire la suite

Dette publique de l'Etat,... réponse des candidats

100x94 ensemble rv2Nous avons transmis le 4 pages d'Ensemble!22: dette publique d'Etat, et si on arrêtait de payer?Dette de l etat e22dette-de-l-etat-e22.pdf (278.02 Ko)  avec le questionnaire aux candidats aux législatives.

Nous publions les réponses dans l'ordre de réception:

Reçues à ce jour:

Pour la circonscription 1 (St Brieuc):

Aurélien Danvert (EELV), Denis Hervé (POID), Marion Gorgiard (FI)

Pour la circonscription 5 (Lannion-Paimpol):

Benoît Dumont, candidat de « Rassembler à gauche, recréer l’espoir » (soutien PCF, Ensemble !, citoyens engagés dans le mouvement syndical, associatif, écologique)

Lire la suite

Non à la division aux législatives. Communiqué de Ensemble!

100x94 ensemble rvPour une reprise des discussions pour rassembler les forces qui ont soutenu Jean Luc Mélenchon.
La rupture des discussions pour les élections législatives entre France Insoumise et le Parti Communiste Français crée le risque d’une division catastrophique et d’une multiplication des candidatures des forces qui ont soutenu Jean-Luc Mélenchon.
L’heure n'est pas aux règlements de comptes et aux accusations mutuelles. L’enjeu est de permettre que soient élu-es les 11 et 18 juin prochains un maximum de député-es qui pourront incarner une politique en rupture avec l'austérité et le désastre écologique, s’opposeront sans concession aux réformes libérales annoncées par Emmanuel Macron et relaieront les aspirations populaires. C’est un enjeu essentiel pour toutes celles et tous ceux qui se battent aujourd’hui au quotidien pour l’égalité des droits, la justice sociale et environnementale.

suite sur le site national d'Ensemble!

https://www.ensemble-fdg.org/content/communique-de-ensemble-non-la-division-aux-legislatives

le pire a été évité, construisons maintenant une gauche debout!

100x94 ensemble rvCommuniqué d'Ensemble, le 7 mai à 21h.

Les électeurs et électrices ont rejeté le danger immédiat d’une accession au pouvoir de l’extrême-droite, et ce qu’elle aurait entrainé : remise en cause des libertés fondamentales, des droits démocratiques et sociaux, chasse aux étrangers, « préférence nationale » attisant le racisme…

Mais près de 11 millions de voix se sont portées sur Marine Le Pen, révèlant une poussée de ses idées nauséabondes dans la société.  Il faut encore convaincre que les idées du FN ne sont pas « banales », les fascistes ont toujours utilisé la désespérance, qui s’est emparée d’une part importante de la population, pour se développer.
Il faut donc aller à la racine du mal.

Lire la suite

La fin d'un cycle politique.Faire face aux défis qui nous sont posés.

100x94 ensemble rvRésolution du Collectif national d'Ensemble!, le 30 avril 2017

Le premier tour de l’élection présidentielle dessine un paysage politique inédit. La campagne a été marquée par une aspiration profonde au renouvellement de la vie politique. Cela s’est traduit par l’élimination ou la mise à l’écart des candidats « favoris » ou « naturels » (Sarkozy et Juppé à droite, Hollande et Valls à gauche). Les débats ont laissé une place importante aux enjeux internationaux, à la question de la place de la France en Europe et dans le monde.

Lire la suite