Regards Hollande, les primaires et la mort du PS mitterrandien...Lire la suite...

Le Grand Soir Paul Aries : même avec Benoit Hamon.... le Parti "socialiste" ? Non merci ! ...Lire la suite...

Non à la division aux législatives. Communiqué de Ensemble!

100x94 ensemble rvPour une reprise des discussions pour rassembler les forces qui ont soutenu Jean Luc Mélenchon.
La rupture des discussions pour les élections législatives entre France Insoumise et le Parti Communiste Français crée le risque d’une division catastrophique et d’une multiplication des candidatures des forces qui ont soutenu Jean-Luc Mélenchon.
L’heure n'est pas aux règlements de comptes et aux accusations mutuelles. L’enjeu est de permettre que soient élu-es les 11 et 18 juin prochains un maximum de député-es qui pourront incarner une politique en rupture avec l'austérité et le désastre écologique, s’opposeront sans concession aux réformes libérales annoncées par Emmanuel Macron et relaieront les aspirations populaires. C’est un enjeu essentiel pour toutes celles et tous ceux qui se battent aujourd’hui au quotidien pour l’égalité des droits, la justice sociale et environnementale.

suite sur le site national d'Ensemble!

https://www.ensemble-fdg.org/content/communique-de-ensemble-non-la-division-aux-legislatives

le pire a été évité, construisons maintenant une gauche debout!

100x94 ensemble rvCommuniqué d'Ensemble, le 7 mai à 21h.

Les électeurs et électrices ont rejeté le danger immédiat d’une accession au pouvoir de l’extrême-droite, et ce qu’elle aurait entrainé : remise en cause des libertés fondamentales, des droits démocratiques et sociaux, chasse aux étrangers, « préférence nationale » attisant le racisme…

Mais près de 11 millions de voix se sont portées sur Marine Le Pen, révèlant une poussée de ses idées nauséabondes dans la société.  Il faut encore convaincre que les idées du FN ne sont pas « banales », les fascistes ont toujours utilisé la désespérance, qui s’est emparée d’une part importante de la population, pour se développer.
Il faut donc aller à la racine du mal.

Lire la suite

La fin d'un cycle politique.Faire face aux défis qui nous sont posés.

100x94 ensemble rvRésolution du Collectif national d'Ensemble!, le 30 avril 2017

Le premier tour de l’élection présidentielle dessine un paysage politique inédit. La campagne a été marquée par une aspiration profonde au renouvellement de la vie politique. Cela s’est traduit par l’élimination ou la mise à l’écart des candidats « favoris » ou « naturels » (Sarkozy et Juppé à droite, Hollande et Valls à gauche). Les débats ont laissé une place importante aux enjeux internationaux, à la question de la place de la France en Europe et dans le monde.

Lire la suite

Pas une voix pour Le Pen, combattre la politique de Macron, rassembler aux législatives.

           

 

 Pas une voix pour Le Pen,
Combattre la politique de Macron,
Rassembler aux Législatives

 

     Déclaration d'Ensemble!22

         

Sont aujourd'hui éliminés Sarkozy , Hollande, Valls, Fillon !

Sont ainsi éliminés les responsables des politiques néolibérales, austéritaires et responsables de la montée du F.N..

Nous nous félicitons du score de Jean-Luc Mélenchon, candidat de France Insoumise soutenu par Ensemble ! et le PCF, qui a su créer une dynamique à gauche : second avec 19,3 % en Bretagne, et second en Côtes d'Armor avec 20,27% des voix.

 

Au second tour, nous n'avons pas de candidat.

               

Pas une voix pour Le Pen :

Son programme et sa pratique de gestion des villes prouvent que ce parti n'a pas changé : il soutient un « capitalisme national », ne défend pas

       


                                    

Lire la suite

Communiqué de Ensemble! De toutes les forces de la gauche, avec Jean-Luc Mélenchon.

100x94 ensemble rv

Dans une situation troublée, les dangers menacent en nombre à l’occasion de la prochaine présidentielle.

La droite s’est extrémisée avec un François Fillon, un candidat par ailleurs mis en examen, entre autres, pour détournement de fonds publics et qui promet une politique purement réactionnaire sur les plans sociaux et sociétaux.

L’extrême droite de Marine Le Pen est plus menaçante que jamais, ajoutant à ses options antipopulaires et à son islamophobie violente, les vieux relents antisémites qu’elle cherchait à masquer.

L’extrême centre de Macron, vraie droite en réalité, nous promet la systématisation des politiques austéritaires, en ligne directe avec les injonctions de la Commission Européenne, en vue de détruire à la racine ce qui reste de décennies d’acquis sociaux.

suite sur le site national d'Ensemble! https://www.ensemble-fdg.org/content/communique-de-ensemble-de-toutes-les-forces-de-la-gauche-avec-jean-luc-melenchon

Dette publique de l'Etat, et si on arrêtait de payer?

100x94 ensemble rv2La dette d'Etat sert de prétexte aux politiques d'austérité, de casse sociale et de casse des services publics, de privatisations...

Ensemble 22 en a fait un thème de réflexion et vous présente ses analyses et ses propositions.

Dette de l etat e22dette-de-l-etat-e22.pdf (278.02 Ko)

 

Benoît Hamon : un vote trompe-la-mort

100x94 ensemble rvDepuis 2012, c’est l’antienne dans certaines composantes de la gauche radicale : le Parti socialiste vacille, vit ses derniers jours et va mourir. Dès la fin 2012 – alors que l’impopularité de François Hollande est déjà patente – l’idée de la « Pasokisation » du PS est pour certains incontestable. Le PS est effectivement dans un état de faiblesse extrême, mais ce n’est pas la première fois de son histoire, ni la dernière.

L’extinction de la vieille SFIO a été suivie dans la foulée de la reconstitution d’un courant réformiste modernisé et radicalisé lors du congrès d’Épinay en 1971. Dans la décennie qui a suivi, le PS est devenu hégémonique à gauche. Les élections législatives de 1993 ont été une déroute pour le PS qui n’a conservé qu’un groupe de 57 député-e-s. Deux ans après, Lionel Jospin formait le gouvernement de la gauche plurielle.

Lire la suite sur le site national d'Ensemble:https://www.ensemble-fdg.org/content/benoit-hamon-un-vote-trompe-la-mort