Les éoliennes en Baie de Saint Brieuc

Les éoliennes en Baie de Saint Brieuc

D'après l'enquête de Laurent Mauduit, publiée le 19 octobre 2020 sur Médiapart*

 

100 km² d'espace maritime à Iberdrola, entreprise epagnole, pour 62 immenses éoliennes : Même le souci environnemental ne peut justifier ce projet tant les dégâts seraient graves !

 

> Une procédure d'attribution irrégulière

En 2011, procédure dont l'irrégularité a été établie plus tard par le Conseil d'Etat grâce à l'association « Gardons les caps ».

Attribution irrégulière, Eric Besson, ministre de Sarkozy signe l'arrêté d'autorisation d'exploitation le 18 avril 2014 (4 jours avant le premier tour des Présidentielles) et est publié au JO le 28 avril 2012 (entre les 2 tours).

Pas de débat public avant 2013, des études d'impact en 2015/2016, l'enquête publique en 2016 : ces irrégularités ne seront pointées que le 3 juillet 2019 par le rapporteur public du Conseil d'Etat...

 

> Une rente maritime exhorbitante

Le 20 juin 2018 ? E Macron, en visite au Cap, annonce que l'accord entre Iberdrola et l'Etat été renégocié... au bénéfice de L'Etat et des citoyens ? Non

Le tarif de rachat négocié en 2012/203 est proche de 200-230 €/MwH mais au cours des ans le marché éolien baisse beaucoup jusqu'à atteindre 100 €/MwH. L'accord signé renégocié se situe à 155 €/MwH mais selon l'ADEME, le coût en 2016 est de 123€ si ce sont des machines flottantes et 227€ si machines posées au sol.

En 2019, le prix moyen chute à 51€ (Dunkerque).

Avec un tarif de 155€, Iberdrola bénéficie d'un avantage considérable (par comparaison, le coût de production du nucléaire est de 49€) !

Ce projet est celui dont le prix du rachat est le plus élevé et sans le moindre risque pour Iberdrola, des bénéfices à couper le souffle !

 

> La face sombre d'Iberdrola

Implantée dans plusieurs pays, Iberdrola possède des ramifications dans le monde entier.

En 2004 et 2008 : Versements de pots de vin en Lettonie pour l'implantation de 2 centrales thermiques ; en 2010, 5 managers lettons sont arrêtés pour avoir reçu plus de 7 millions € de pots de vin. Iberdrola condamnée à une amende de 1 ,6 Mo €. Affaires similaires en Albanie, Bolivie, Brésil, Syrie

2009 : Iberdrola poursuit l'Etat du Guatémala pour avoir limité le prix de l'électricité... Iberdrola perd.

2013 : Iberdrola condamnée en Espagne pour avoir réalisé des hausses artificielles du prix de l'électricité (condamnation à 25 Mo €)

2015 : La Banque mondiale révèle une faute concernant 2 projets électriques en Albanie en 2004 et 2005

2016 : Oxfam publie une étude sur les paradis ficaux. Iberdrola dispose de filiales dans 69 paradis fiscaux.

2016 : Iberdrola est condamnée à une amende de 700 000€ pour électrocutions d'aigles impériaux, d'aigles de Bonelli et de milans royaux, espèces protégées, en Espagne. La LPO, qui a porté plainte, a obtenu que les lignes soient déplacées.

2019 : José Manuel Villarejo accuse Iberdrola d'espionnage....

 

> La forfaiture de Ségolène Royal :

Une grave menace pour la faune et la flore marines

Le projet des hydroliennes est aussi controversé en raison du saccage écologique qu'il va causer.

Le 4 Juillet 2016, S Royal, ministre de l'écologie signe une dérogation à l'interdiction de porter atteinte aux espèces et espaces protégés de la Baie. Elle l'a signée pour les espèces qui étaient de son ressort.. mais le 18 avril 2017, le Préfet du 22 prend un arrêté étendant la dérogation à 54 autres espèces d'oiseaux et 5 autres mammifères marins...

De plus, le vent intermittent qui oblige à relancer les éoliennes... avec des centrales à gaz ou à charbon, productrices de CO² ! Le largage polluant d'aluminium « déversé par des anodes sacrificielles » , la proximité de coraux millénaires et de zones protégées, la pollution liée à la construction au transport et à l'installation des éoliennes...

 

> La colère des pêcheurs

Le projet a été mené à la hussarde sans attendre leur avis. En décembre, les patrons pêcheurs, Eouzan et Porcher redigent leur opposition au projet dans cette zone « natura 2000 » et qui va à l'encontre de la profession (200 pêcheurs et 1800 personnes qui en vivent dans le département). Un collectif d'artisans pêcheurs a saisi la justice européenne pour constester l'aide publique apportée par l'Etat. Recours non suspensif et qui concerne d'autres projets éoliens de Saint Nazaire, Courseulles, Dieppe...

 

> L'association « Gardons les Caps » de Erquy

Avec à sa tête, Katherine Poujol, elle se bat depuis plus de 10 ans contre ce projet .

 

> Les Elus

L'avis des élus compte peu ; cependant sont opposés au projet : Thierry Simelière (vice-président SBAA, agglo Saint Brieuc), Henri Labbé (maire de Erquy), Marc Le Fur (député).

Trop restent dans une position floue et chacun se pose la question de ce qu'il pourrait y gagner ! OF de ce matin « Kerdraon : Quelles retombées pour l'agglo ? »

Loig Chesnais-Girard, vice président de la Région soutient ce projet de « transition écologique »

 

> Des questions demeurent

Pourquoi deploie-t-on le tapis rouge pour Iberdrola de Sarkozy à Macron ?

Pourquoi le Conseil d'Etat n'a pas sanctionné toutes ces anomalies ?

Pourquoi Macron est-il venu en personne apporter son soutien à une multinationale si décriée ?

Pourquoi ce déroulé et ces décisions si antidémocratiques ?

 

C'est le monde opaque de l'énergie qui décide unilatéralement, le monde de la mer ou de l'écologie n'ont pas voix au chapitre, la privatisation d'un commun : la mer. « Une partie de l'espace public maritime est offerte à un groupe privé  qui l'accapare et de fait l'interdit à quiconque... »

Les communs ,notre bien à tous, sont à protéger et à partager : ils devraient être « incessibles, inaliénables, exclus de toute spéculatiion »

 

Odile Cholet, 11 décembre 2020

 

* https://www.mediapart.fr/journal/france/191020/eoliennes-dans-la-baie-de-saint-brieuc-et-maintenant-c-est-la-mer-qu-ils-veulent-privatiser

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire