Contre la politique de Macron, agissons ensemble !

Un appel à bloquer le pays contre la hausse du prix de l’essence le 17 novembre circule et est massivement relayé sur internet et sur les réseaux sociaux car ces augmentations du prix de l’essence pèsent trop sur nos budgets. Il est temps ensemble de dénoncer les politiques antisociales de Macron et de son gouvernement dont bénéficient les grands groupes pollueurs.

Ce n'est pas aux revenus les plus faibles de payer , que ce soit les politiques énergétiques ou le prix des conflits internationaux. On ne peut séparer le social de l'écologie ...

Stop aux hausses du prix de l'essence, à la hausse de la CSG à la TVA qui pénalisent les revenus plus faibles

Ce qu’il faut obtenir dans l’immédiat, ce sont des augmentations de salaire, la hausse des minima sociaux pour permettre à tous de vivre dignement et nous ne l’obtiendrons qu’en nous mobilisant massivement et ensemble

Oui à une politique écologique financée par des impôts progressifs sur le revenu et qui pénalisent les sociétés qui pratiquent le dumping social et environnemental. Il faut apporter des réponses de fond à la question des énergies,et à celle du transport. Le modèle actuel n’est pas écologiquement soutenable. Il faut travailler sur les alternatives énergétiques (interdire le diesel cancérigène) mais aussi sur l’accroissement des réseaux de transport en commun,la relance du fret ferroviaire, la défense des petites lignes de trains. Il faut relocaliser les productions, arrêter la concentration des entreprises, des services et des administrations principalement autour des grandes agglomérations qui oblige les salarié-es à travailler de plus en plus loin de chez eux-elles.

Après le 17 novembre, unissons-nous dans la lutte !

Nous sommes le nombre et la force ! 

Nous pouvons faire reculer Macron et son gouvernement. 

C’est en agissant et en nous organisant collectivement que nous changerons les choses :

  • contre ce gouvernement antisocial et en se démarquant de l’extrême droite dont le souci n’est ni la défense des intérêts des travailleuses et des travailleurs, ni la politique d’aménagement du territoire, ni l’écologie et qui cherche à instrumentaliser notre colère.

  • sur le long terme, en particulier pour imposer une transformation économique, écologique et sociale

 

Signataires :

Attac, CVA, Ensemble!, FI, Solidaires

 

Macron gilets jaunes

Ajouter un commentaire