Ensemble Tregor

Faudra-t-il un mort pour en sortir ?

100x94 ensemble rv

Communiqué de presse : « Ensemble ! Trégor »

 

Faudra-t-il un mort pour en sortir ?

 

Maxime, soutien aux ZADistes, a perdu une main à cause de l'explosion d'une grenade contenant du TNT.Les provocations, les destructions de lieux collectifs se succèdent (ferme des Sans Nom, la Chateigne).

En quoi quelques innovateurs d' « un monde nouveau », défenseurs des « communs » constituent une menace pour l’État ?

Les forces de répression, les armes utilisées (grenades explosives) sont totalement disproportionnées par rapport à la situation. Nous ne sommes pas en guerre !

Nous soutenons tous les habitants de la ZAD et refusons de faire le tri entre les « bons » et les « mauvais » projets.

 

- arrêt immédiat de cette opération militaro-policière

- arrêt des poursuites et libération des défenseurs de ce territoire.

Nous appelons à converger sur place et à participer aux rassemblements sur tout le territoire.

 

Lannion, le 25 mai 2018

Sur l’extraction de sable en baie de Lannion

100x94 ensemble rv2Dans un récent communiqué, le chef des Bonnets Rouges (B.R.) se plaignait de  la décision d’autoriser l’extraction de sable par le centralisme parisien et proposait de régler la question au niveau du Conseil Régional.
Il feint d’ignorer que le groupe Roullier (pardon, la multinationale Roullier) est une entreprise BRETONNE (siège social à Saint Malo). Diversifiée dans l’agroalimentaire, l’agrofourniture, la nutrition animale et végétale, elle est présente dans pas moins de 46 pays avec 7 000 salariés (dont 66% à l’international).

Lire la suite

Le projet de rocade sud de Lannion : La démocratie représentative en panne

Non a la rocade sud de lannionL’ « accessibilité » du Trégor : cela fleure bon les vieilles idées des années 60 quand il fallait désenclaver la Bretagne (plan routier breton).
Une infrastructure seule ne crée pars d’emplois. Les entrepreneurs recherchent de la  main d’œuvre formée, des fiscalités attractives, des services publics de qualité (voir les « nouvelles théories de la croissance »). Une route peut peut-être, faire venir du monde mais aussi faciliter les départs (l’autoroute du Massif Central n’a pas développé l’emploi dans cette région). Elle peut avoir effet de délocaliser de quelques kilomètres les magasins (voir la route Lannion – Perros). : le bilan en terme d’emplois est nul.

Lire la suite

Communiqué FdG Grand Ouest

200px-logo-frontdegauche.jpgLe score du FDG bien qu’en légère progression, est décevant et reste en dessous des possibilités ouvertes par la campagne des présidentielles.
Ce scrutin des européennes est à nouveau marqué par une abstention importante. Tout a été fait pour qu'il en soit ainsi, un gouvernement aux abonnés absents dans cette campagne, des médias relayant l'idée que quoi qu'il arrive l'abstention sera forte, et le FN deviendra la première force politique, et une campagne pour le moins atone.
Cette abstention qui touche toutes les catégories de la population est d'abord le signe d'un rejet des formes actuelles de la délégation de pouvoir, nos concitoyens considérant que de toute façon, les élus ne tiennent pas compte de leur avis.

Lire la suite

Communiqué Trégor sur l'incinération

COMMUNIQUE    DE      PRESSE PARU   DANS   LE JOUNAL   « LE TREGOR » du jeudi 15 mai 2014

 

A la dernière A.G. du SMITRED,  on a constaté une baisse de 17 % des tonnages d’ordures ménagère (O.M.) récoltées en deux ans et, en parallèle, une hausse de 28 % de la collecte sélective : « ces chiffres vont bien au-delà de ce que nous avions prévu ». On ne peut que se réjouir de ces performances dues au civisme des citoyens. En conséquence, sont apparus des « vides de four » du centre d’incinération.

Et le président du SMITRED a lancé un appel du pied vers d’autres collectivités costarmoricaines dont les déchets pourraient être traités à Pluzunet.

Faisons un retour vers le passé !

Nous, élus écologistes, représentants à l’A.G. et au bureau du SMITRED, avons toujours combattu clairement la construction d’un deuxième four à Pluzunet et proposé des pistes alternatives : réduction des déchets à la source, tri-recyclage, compostage …Tout ceci avec les associations environnementales et citoyennes.

A l’époque, nous avons été considérés comme de «  doux utopistes ». Et maintenant, le SMITRED est obligé d’aller chercher ailleurs des O.M. à traiter : curieux renversement de l’histoire !

Nous avons démontré qu’un four a besoin de « nourriture », d’approvisionnement en déchets,  pour fonctionner et que ceci n’incitait pas à la réduction des O.M.

Moralités :

-          il serait bon d’écouter parfois (toujours) les écologistes « utopiques » et leurs propositions constructives.

-         Il faut faire confiance aux citoyens et à leur civisme

 

Michel BLIN, ex-membre du bureau du SMITRED, Laurent LINTANFF, ex-membre du CA du SMITRED

 

Ensemble 22 Pays de St Brieuc est né !

EnsembleLes militant-e-s de la Fase du pays de Saint-Brieuc et des Alternatifs, ainsi que des militant-e-s associatifs, syndicalistes ou n'appartenant jusque-là à aucune organisation, ont décidé de se regrouper dans ENSEMBLE ! (mouvement pour une alternative de gauche écologiste et solidaire)
Mouvement national créé en novembre 2013, ENSEMBLE ! s'enrichit des apports de traditions politiques diverses : anticapitaliste, écologiste, autogestionnaire…

Lire la suite

L’aller-retour express d’une famille expulsée : le coût humain et financier d’une politique imbécile et brutale

resf.gifArrestations, enfermements ou assignations à résidence dans l’attente de leur expulsion, les familles « Dublin II » - celles qui sont passées par un autre pays de l’espace Schengen avant la France – constituent depuis décembre des cibles privilégiées pour Manuel Valls.
En fin d'année 2013, celui-ci a en effet donné des instructions verbales à ses préfets afin que ces familles, y compris lorsqu’elles comportent des enfants scolarisées, soient expulsées (ou « réadmises » selon la terminologie administrative) vers leur pays d’entrée.
Le 22 janvier dernier, Cerif, Judith Lungolo et leurs deux enfants de 10 et 11 ans, Dany et Dieu, ont été victimes de la brutalité imbécile de ces instructions.
Les Lungolo quittent le Nord-Kivu (RDC) en 2011, au plus fort des émeutes qui ensanglantent la province. Cerif, 40 ans, ancien agent du ministère de l’intérieur congolais, y a dénoncé des viols. Menacé de mort, il choisit de mettre sa famille à l’abri en lui faisant quitter le pays.  Les parents et les enfants gagnent tout naturellement, la Belgique, l’ancienne puissance coloniale.

Lire la suite

Agrandissement sans autorisation des porcheries : Communique Cotes d'Armor Nature Environnement

La Fédération Côtes d'Armor Nature Environnement (CANE) ainsi que de nombreuses associations de protection de l'environnement, tant régionales que nationales, avait mis en garde le gouvernement sur les risques qu'il prenait en choisissant de répondre favorablement aux pressions du syndicat agricole majoritaire qui demandait un allègement des contraintes liées aux projets de restructuration et d'agrandissement des élevages hors-sol.
Il est clair que nous n'avons pas été entendus puisque le décret vient de paraître, subrepticement, au Journal Officiel du 31 décembre 2013.

Lire la suite

Notre-Dame-des-Landes : l’envolée chiffrée

Un rapport de la Direction de l’aviation civile exagère le coût de l’extension de l’aéroport de Nantes.
Trop cher, trop bruyant ! Selon deux rapports de la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) remis fin novembre, la mise à niveau de l’actuel aéroport Nantes-Atlantique coûterait 825 millions d’euros. Quant au bruit généré par l’augmentation du trafic, il « obligerait à bloquer de nombreux projets ». Du pain bénit pour les élus de Nantes métropole, qui se hâtent de constater « l’impossibilité de conserver l’aéroport actuel » et « la nécessité de son transfert » à Notre-Dame-des-Landes. Mais, dans la bataille farouche qu’ils mènent contre le projet de nouvel aéroport, les opposants ont appris à manier les chiffres. Accompagnés du bureau d’études indépendant Adecs (Pays-Bas) et de professionnels de l’aérien, ils dénoncent le parti pris de la DGAC.

Lire la suite

Le 23 novembre pour un avenir dans le Trégor et la Bretagne

200px-logo-frontdegauche.jpgLes libéraux de toutes obédiences, de certaines composantes du PS à Troadec et ses « bonnets rouges »,  en passant par les patrons sans morale,l'UMP autres droites, la grande distribution et les exaltés du productivisme dans la FNSEA, essaient de surfer sur le légitime mécontentement qui s'exprime chez les salariés, les agriculteurs et de nombreuses couches de la population en Bretagne pour imposer un régime ultra-libéral à la région.
Face à cette offensive le mouvement syndical rappelle que les intérêts des salariés et de la population ne sont pas dans une déréglementation et un libéralisme à tout crin.

Lire la suite

Manifestation des salariés d’Alcatel-Lucent aujourd’hui à Paris

breizh-info.jpg15/10/2013 – 09h30 Paris(Breizh-info.com) –Dans un communiqué reçu hier, l’ensemble des organisations syndicales d’Alcatel-Lucent, réunis en intersyndicale, appellent à manifester aujourd’hui, à Paris, du métro Varennes au siège du groupe, 3 avenue Octave Gréard, 75007 Paris.
Les salariés bretons seront en tête de cortège, suite au plan social annoncé le 8 octobre. L’intersyndicale indique qu’il s’agit du 6e plan de restructuration en 7 ans, depuis la fusion d’Alcatel avec l’américain Lucent. Il y a eu depuis 15 000 suppressions de poste sur 67 000 dans le groupe, avec 5 000 créations de postes parallèlement.

Lire la suite

Elections municipales 2014 à Saint-Brieuc Communiqué du P.G, de la Fase et des Alternatifs ( composantes du Front de Gauche )

fase-pg-alt.jpgLes élections municipales seront un moment important pour la vie politique locale et nationale, la vie quotidienne mais aussi l’avenir de nos concitoyens alors que le chômage augmente, que «les plans sociaux» s'accumulent , que les droits des salarié-e-s à la retraite sont attaqués.
la politique d’austérité menée par la droite incarnée à Saint Brieuc par B.Joncour, est poursuivie par le gouvernement PS et cela a de graves répercussions sur les moyens des collectivités : la baisse des dotations aux collectivités locales, c’est 4,5 milliards de moins dans leurs budgets d’ici 2015 !

Lire la suite