Si on est de gauche, on vote contre l'austérité !

EnsembleMardi 29 avril, est soumis au vote de l’Assemblée Nationale le plan d’économie de 50 milliards d’euros prévu dans le cadre du Pacte de Responsabilité proposé par François Hollande.
Le président de la République voulait faire de ce Pacte, un « moment de vérité » pour le pays. Ce sera surtout un moment de divorce accru entre le pouvoir qui se réclame de la gauche et les classes populaires.
Ce plan d’austérité constitue une régression sociale majeure : 18 milliards d’économie sur le budget de l’État, 11 milliards sur les collectivités locales, 10 milliards sur l’assurance maladie et 11 milliards sur les autres dépenses de protection sociale. Ce sont  les salariés et notamment les plus modestes, les fonctionnaires, les retraités qui financeront les cadeaux pour les patrons pour un montant de plus de 36 milliards d’euros.

Les députés  socialistes et écologistes qui refusent l’austérité en France comme en Europe ne doivent pas cautionner cette politique saluée par le MEDEF et qui est même approuvée par une partie de la droite !
Aujourd’hui, de plus en plus de forces à gauche veulent  mettre un coup d’arrêt au cauchemar des politiques d’austérité.
Le 12 avril, des dizaines de milliers de salariés, de jeunes, de militants syndicaux, associatifs, politiques étaient dans la rue pour refuser cette régression. Ce mouvement doit s’amplifier dans les prochains mois pour rendre possible une véritable alternative de gauche, écologique et solidaire.
Le 28 avril 2014.

pacte de responsabilité députés PS vote contre austerite

Ajouter un commentaire