Quimper

Une ville en état de siège

Une ville en état de siège

 
 

Comme la veille à Saint Brieuc, la visite d'Emmanuel Macron à Quimper se sera déroulée dans une ville en quasi état de siège, avec une interdiction de circulation dans tout le centre ville depuis la gare jusqu'aux allées de Locmaria, le blocage de la manifestation contre la politique du gouvernement à hauteur du parking de la gare, l'interdiction faite à certains riverains de rejoindre leur logement dans le périmètre verrouillé par les forces de police.

La cerise sur le gâteau, aura été l'injonction faite aux syndicalistes réunis devant la gare de couper leur sono sous la menace d'une confiscation du matériel, la confiscation effective du mégaphone

suite sur site Ensemble! national https://www.ensemble-fdg.org/content/une-ville-en-etat-de-siege

Communiqué de la FASE 22 (Participant au Front de Gauche)

fse-et-fdg.jpgDoux, Tilly-Sabco, Marine Harvest, GAD… les salariés de l’industrie agro-alimentaire qui, avec l’agriculture, représentent un tiers des emplois en Bretagne, payent un lourd tribut à la concurrence libre et non faussée, dans ce secteur d’activité où la compétitivité est religion. Surexploitation du travail paysan et salarié, destruction de l’environnement, des aides européennes utilisées pour promouvoir le dumping sur les marchés des pays du Sud.
Des familles dans la misère, des territoires sinistrés, un immense gâchis.
La FASE 22 dénonce  l'instrumentalisation du désarroi des salariés bretons avec cette affaire de l'éco-taxe.  Le MEDEF breton, la grande distribution, et la FDSEA  se dédouannent à bon compte de leurs responsabilités dans la faillite de la filière agro-alimentaire en Bretagne.

Lire la suite

Dans le mur ! (article Médiapart)

mediapart.jpgLe maire de Carhaix, Christian Troadec a pris la tête de la fronde contre l’écotaxe. En homme se disant de gauche, mais héritier d'une vieille famille productiviste de droite, le voilà côte à côte avec Thierry Merret, le chantre du productivisme à la FDSEA finistérienne. Manque de pot, Ayrault vient d’annoncer la suspension de l’écotaxe. Irrité, le sanglier et ses affidés ont décidé de maintenir coûte que coûte la manif de Quimper. Que ne ferait-il pas pour être dans le journal ? Et jusqu’à quand durera la supercherie du populiste Troadec et l’OPA de ses amis du patronat sur le mécontentement breton ? Hélas ! Plus elle durera, plus le réveil sera dur pour le sous-prolétariat de l’agroalimentaire.

Lire la suite

Déclaration des organisations syndicales de salariés de Bretagne

cgt-fsu-solidaires.jpgLa Bretagne souffre du fait de sa situation économique et sociale. Les pans industriels de la région sont mis à mal par des restructurations et des suppressions massives d’emplois dans tous les secteurs.
Les organisations syndicales participent, à leur niveau, à freiner les conséquences de cette catastrophe.
Ce gâchis engendre colère, désespoir et mécontentement.
Cette détresse monte partout en France et doit alerter les pouvoirs publics sur la réalité sociale du pays.

Lire la suite