manifestation

l'Etat Macron-Castaner est un Etat policier, agresseur et menteur.

100x94 ensemble rvPremier mai à Paris: l'Etat Macron-Castaner est un Etat policier, agresseur et menteur.

 
La La démission de Castaner s’impose !

Le 1er Mai 2019 avait été précédé d’un déluge médiatique gouvernemental annonçant une horde de « black bloc » à Paris.  La journée est maintenant suivie de mensonges du policier en chef Castaner, lorsqu’il annonce « une attaque » contre un hôpital, alors que les personnels hospitaliers présents ont surtout aperçu des manifestants en fuite. Castaner le menteur doit démissionner !

suite du communiqué:https://www.ensemble-fdg.org/content/premier-mai-paris-letat-macron-castaner-est-un-etat-policier-agresseur-et-menteur

faire du 1er mai un temps fort de convergence des luttes

100x94 ensemble rv2Communiqué d’Ensemble!22, 28 avril 2019

 

Premier Mai 2019 

 

Tous ensemble ! Ouais ! Ouais !

 

Ce premier Mai 2019 n'est pas ordinaire et il se doit d'être un premier Mai offensif et unitaire pour faire reculer Macron et sa politique antisociale au service des riches, des lobbies et des banques.

La lutte courageuse des Gilets Jaunes malgré une répression féroce et les luttes syndicales dans les entreprises, l'éducation nationale, les hôpitaux, les EHPAD, toute la fonction publique... doivent converger pour créer le rapport de force indispensable pour gagner.

Ensemble!22 ( Mouvement pour une Alternative de Gauche Écologique et Solidaire ) appelle chacun.e. à rejoindre en nombre les initiatives des gilets jaunes et des syndicats pour faire de ce premier Mai un temps fort de convergence des luttes actuelles.

 

venue d'E Macron: interdire l'usage des LBD

 Communiqué d’Ensemble!22, 1er avril 2019

 

100x94 ensemble rv2Ensemble !22 ( Mouvement pour une Alternative de Gauche, Écologiste et Solidaire ) salue la prise de position de la LDH 22 à propos de l'usage des LBD et demande aux maires de l'agglomération de Saint-Brieuc de prendre des arrêtés municipaux, comme ils en ont le pouvoir, interdisant l'usage des LBD (lanceurs de balles de défense) contre les manifestants sur les territoires de leurs communes. 

Il y a urgence avant la visite d'E. Macron. 

Il en va de la sécurité des manifestants et du droit de manifester dans ce pays. 

Communiqué de la LDH:Ldh communique inerdiction d usage des ldb lors de la venur du presidentldh-communique-inerdiction-d-usage-des-ldb-lors-de-la-venur-du-president.pdf

La Révolte En Marche

Communiqué Ensemble Côtes d’Armor

Jeudi 14 mars 2019

200x187 ensemble rv2La Révolte En Marche...

Contre Macron, le Président des Riches et son Monde, contre sa politique austéritaire et autoritaire, anti-sociale et anti-populaire, contre les violences policières, contre les lois répressives, mais aussi contre les actes et violences racistes, islamophobes et antisémites, les mobilisations se multiplient depuis plusieurs mois, se cumulent et se renforcent.

 

Lire la suite

Après 13 mn d'enfumage et d'arnaque...

100x94 ensemble rv2

Communiqué d’Ensemble!22, 12 décembre 2018

 

Après 13 minutes d'enfumage et d'arnaque ...

 

Toutes et tous ensemble pour une autre politique !

 

Emmanuel Macron a confirmé sa posture de président des riches en tournant le dos aux revendications légitimes des salarié(e)s du privé et du public, des privé(e)s d’emplois, des jeunes et des retraité(e)s.

 

Pour essayer de calmer la colère populaire, au bout de 4 semaines de mobilisation des gilets jaunes, il lâche des miettes qui seront financées par de nouveaux impôts, des trous dans le budget de la sécurité sociale, de nouvelles atteintes aux services publics, et termine ses propos par un soupçon de poison identitaire sur les immigrés pour flatter l'extrême droite...

Lire la suite

Une ville en état de siège

Une ville en état de siège

 
 

Comme la veille à Saint Brieuc, la visite d'Emmanuel Macron à Quimper se sera déroulée dans une ville en quasi état de siège, avec une interdiction de circulation dans tout le centre ville depuis la gare jusqu'aux allées de Locmaria, le blocage de la manifestation contre la politique du gouvernement à hauteur du parking de la gare, l'interdiction faite à certains riverains de rejoindre leur logement dans le périmètre verrouillé par les forces de police.

La cerise sur le gâteau, aura été l'injonction faite aux syndicalistes réunis devant la gare de couper leur sono sous la menace d'une confiscation du matériel, la confiscation effective du mégaphone

suite sur site Ensemble! national https://www.ensemble-fdg.org/content/une-ville-en-etat-de-siege

un Président autoritaire au service des puissants

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Déplacement du Président Macron à Saint Brieuc

Derrière son sourire d’ange

il a montré une nouvelle fois son vrai visage

celui d’un Président autoritaire au service des puissants

 

Filtrage des manifestant(es), confiscation brutale de matériels militants, (Drapeaux, banderoles, mégaphones, matériels de sonorisation), entraves aux déplacements des habitants riverains, dont des handicapés, arrestations de manifestants rejoignant leurs véhicules à la fin de la manifestation, Macron qui n’a que le mot « bienveillance » à la bouche a une nouvelle fois essayé, à Saint-Brieuc, de bâillonner les opposants à sa politique antisociale et particulièrement les syndicalistes.

 

Cette entrave inacceptable à la liberté d’expression est une nouvelle étape inquiétante pour notre démocratie sociale. En réponse au rejet massif de sa politique par toutes les couches de la population, Macron et son gouvernement ne savent donc plus, aujourd’hui répondre que, par l’intimidation et la répression.

 

Pour les organisations appelant au rassemblement sur le port du Légué à Plérin le 20 juin 2018 et qui a rassemblé 250 personnes.

 

Serge Le Quéau ( Solidaires) - Thierry Perennes (Cgt) - Eric Le Courtois (Force Ouvrière) - Gérard Mauduit (Ensemble) - Jean Claude Caro (Pcf St Brieuc) - Le Collectif de Vigilance antifasciste 22. Georges Samson (France Insoumise) – René Louail (Paysan écologiste).

 

Communiqué de Ensemble!22: le 12, combattre le projet de Macron

100x94 ensemble rv2

Ensemble!22 appelle à participer aux manifestations organisées par la CGT, FO, la FSU et Solidaires contre la réforme du droit du travail mardi 12 septembre à Saint Brieuc parc des Promenades à 10h30, à Guingamp sur le parvis de gare à 11h, à Lannion devant la poste à 11h30, et à ses prolongements annoncés.

Construire un large front social et politique contre Macron est nécessaire.

Le projet de Macron vise à infliger une défaite irréversible au mouvement ouvrier, à achever la destruction des conquêtes populaires (renversement du Code du Travail, liquidation du salaire socialisé, étatisation de l’assurance-chômage, attaque de la retraite par répartition, du statut de la Fonction Publique, des régimes spéciaux...), à tuer toute idée d’émancipation. Il veut renforcer l’austérité au détriment des services publics, du tissu associatif, des plus faibles (baisse des dotations aux collectivités, suppression de contrats aidés…) par une politique délibérée au profit du patronat.

Enfin, il veut habituer les populations au contrôle permanent et policier en légalisant l’état d’urgence.

Ensemble!22

8 septembre 2017

En PJ, le tract d'Ensemble! "L'ère Macron ne durera pas!":4 pages de rentree vf light4-pages-de-rentree-vf-light.pdf (1.15 Mo)

Interdiction de la manifestation de Paris : Atteintes à la liberté d'expression !

Manif gazaDéclaration du Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Israéliens et Palestiniens :

En interdisant la manifestation prévue le 19 juillet à Paris en faveur des droits du peuple palestinien notre gouvernement est-il en train d’inventer une exception française pour ce qui concerne la liberté d’expression ?

On peut le craindre lorsque l'on rapproche l'exploitation qui a été faite des incidents en marge de la manifestation du 13 juillet à Paris (dont la responsabilité incombe clairement à la Ligue de Défense Juive), les déclarations gouvernementales rapportées par la presse, et les interdictions ou tentatives des autorités administratives d’interdire les rassemblements ou manifestations à Nice, à Paris ou ailleurs, qui étaient appelés en réaction à l'agression israélienne contre la population de Gaza.

Lire la suite

Espagne: défilé monstre à Madrid contre la rigueur

Image001Une gigantesque manifestation a réuni samedi à Madrid des dizaines de milliers de personnes, venues de toutes les régions d'Espagne pour dénoncer "l'urgence sociale", le chômage et l'austérité, marquée en fin de soirée par des incidents.
Certains manifestants avaient traversé le pays, parcouru à pied des centaines de kilomètres, d'autres les ont rejoints aux portes de Madrid. Agitant des drapeaux de toutes les régions d'Espagne, une immense foule avait envahi le centre de la capitale pour le plus grand défilé organisé depuis ceux de 2012.
Les affrontements, qui ont fait des dizaines de blessés légers, ont éclaté en fin de manifestation, la police chargeant ou tirant des balles en caoutchouc contre plusieurs dizaines de jeunes qui jetaient des projectiles.

Lire la suite

Communiqué des organisateurs de la manifestation anti-aéroport du 22 février.

2014La manifestation d'aujourd'hui a connu une mobilisation inégalée.

520 tracteurs, venus de tous les départements limitrophes ont été comptés, deux fois plus que le 24 mars 2012 à Nantes. Cela marque une implication massive du monde paysan. Les tracteurs vigilants sont prêts à intervenir sur la zad.

Il y avait 63 bus venus de toutes les régions de France, deux fois plus encore que lors de la chaîne humaine. C'est le signe d'une obilisation
nationale et de la connection entre Notre Dame des Landes et d'autres luttes contre les grands projets inutiles et imposés.

Lire la suite

Ukraine : Les vrais enjeux

Ukraine.JPGous le titre « Ukraine : ce que l'Europe refuse de voir » , un article du quotidien La Tribune donne une analyse des évènements de Kiev bien éloignée du discours stéréotypé de la plupart des médias occidentaux.

Pour l'auteur, défendre les « bons manifestants » de Kiev contre le « mauvais pouvoir tyrannique » du président Viktor Ianoukovitch trahit une vision caricaturale de la réalité ukrainienne. Il en est de même lorsqu'on veut faire de l'association avec l'Union européenne un gage de démocratisation.
En fait, depuis son indépendance de 1991, l'Ukraine est un pays profondément divisé où deux camps de force équivalente se font face.
A l'est et au sud du pays, dans le bassin minier du Donbass, en Crimée et sur le littoral de la Mer Noire, la population est largement russifiée et, en dépit de la législation qui oblige à un usage exclusif de l'ukrainien dans l'espace public, le russe y est la seule langue réellement utilisée et le sentiment d'appartenance à l'ensemble russe est très fort.

Lire la suite