Mineurs Isolés Étrangers: que décideront les prochains élu-es de l'assemblée départementale?

Dans le Côtes d'Armor Magazine n° 140, le Conseil Général évoque les mineurs isolés étrangers pris en charge : il estime leur nombre "stabilisé" à 60, grâce à la circulaire Taubira.
Mais le Conseil Général se garde bien de compter les
 jeunes 
mis à la rue, été comme hiver, injustement. Décisions qui s'appuient sur une soi-disant non conformité de leur acte de naissance, et sur des tests médicaux dont la validité est encore et toujours contestée par l'Académie de Médecine entre autre.

Ce que ne dit pas non plus l'article, c'est que certains d'entre eux ont pu obtenir un passeport prouvant qu'ils étaient bien mineurs 
au moment de leur mise à la rue. Pour les autres, l'obtention de leur passeport n'est plus qu'une affaire de semaines. 

Que feront les prochains élus ? Vont-ils continuer à porter une politique du préjugé (fraudeur plutôt que victime) qui mène au rejet et à l'exclusion ou vont-ils admettre qu'une politique inclusive et humaine est possible ?

   
Le Collectif de Soutien au Mineurs Isolés Étrangers 
interpelle chaque candidat sur la question !

Elections departementales mineurs isoles

Ajouter un commentaire