Municipales à Saint-Brieuc : communiqué d’Ensemble !

100x94 ensemble rv2Ces élections municipales 2020 se déroulent dans un contexte d’attaque frontale de Macron/LREM contre le régime        de retraite par répartition, première étape avant le démantèlement de la sécurité sociale, et de répression brutale à l’égard des luttes sociales et écologistes.

Cette politique est portée localement par les 2 listes de droite. (Poilbout-Le Diouron d’un coté, Rouxel de l’autre soutenu par Joncour-Cadec)

Sur le plan national comme local, le RN/FN poursuit ses discours antisociaux (contre l’augmentation du SMIC par ex. ) et de haine de l’autre, trop content que Macron en fasse "son opposition officielle ".

La "gauche " sous  la direction du PS, n’a d’autre perspective politique à proposer que de poursuivre la cogestion à l'agglomération avec la Droite.

Une liste citoyenne, pluraliste et unitaire , à gauche vraiment, aurait dû se constituer, comme en 2014, dans la clarté sur un socle de propositions communes , reposant sur les services publics garants de droits pour tous, débarrassées des contraintes imposées par les intérêts privés, incluant la reconversion d'une agro-industrie polluante... c'est ce qu’à Ensemble ! nous avons défendu lors des discussions qui ont eu lieu dès 2018, et à nouveau au printemps 2019, mais hélas la division a prévalu ....

De ce fait , n
ous appelons à voter pour des propositions qui répondent à l’ urgence sociale, écologique et fassent en sorte que la gestion de la cité, de l’agglo soit l’affaire de toutes et tous.
 Quelques mesures pourraient permettre de commencer à en prendre le chemin : 
g
ratuité des transports urbains, bio et local dans la restauration scolaire et les structures d'accueil des personnes âgées , centre de santé municipal, abandon du projet du 4° quai et sauvegarde de la plage du Valais, rétablissement des services publics dans les quartiers ( école et collège, bureaux de poste...), refondation du logement social sous contrôle des habitants des quartiers concernés (ce qui exclut le « déplacement »  comme à Balzac), préservation des terres agricoles menacées par les rocades dévorantes....
Faisons en  sorte  que ces propositions  de rupture écologique, sociale, démocratique au sein de l’agglo se retrouvent dans les urnes, et  rassemblons-nous demain dans les luttes pour les porter ensemble.

 

Saint-Brieuc, le 1er mars 2020

Communique municipales sbCommunique municipales sb

Saint-Brieuc municipales Ensemble

Ajouter un commentaire