Défendre les Libertés et AGIR sur DEUX FRONTS

Macron voulait « renverser la table », bousculer la politique, changer la donne, se présenter comme candidat « jeune », « nouveau», pour quelques temps après ...imiter les présidents-monarques de la 5ème République, vouloir emprunter les habits d’un « De Gaulle »....

Nous ne croyons pas qu’il applique les mesures répressives, (dans la suite de ses prédécesseurs Sarkozy et Hollande), par plaisir ou par essence.

Macron a une mission à remplir : appliquer les politiques ultralibérales le plus vite possible (avant la fin de son mandat), défendre les intérêts des capitalistes qui l’ont fait élire (banquiers, assureurs, supermarchés, patronat industriel, firmes multinationales globalisées, « Big Pharma », gros actionnaires, starts-up…).

 

Pour être « austéritaire », il doit être « autoritaire ».

 

Parce que les régressions sociales (lois travail, retraites, précarité, chômage, casse du service public, hôpital public, éducation…) ont entraîné des résistances légitimes (syndicales, politiques, des gilets jaunes, des jeunes et même associatives).

 

Il nous faut agir « en même temps » sur deux fronts :

- défendre les libertés nécessaires à l’action collective et individuelle

ET agir pour refuser ces régressions sociales et politiques

(ET proposer des perspectives à long terme, construire dès maintenant les prémisses d’une autre société, redonner l’espoir.)

 

Michel Blin pour Ensemble!22, le 8 janvier 2021.

Ensemble construire libertés régressions sociales

Ajouter un commentaire