De Notre Dame des Landes à Goodyear, la politique de la trique !

100x94 ensemble rv2A Notre Dame des Landes, de concert avec la droite, le Gouvernement socialiste s'entête à vouloir passer en force et imposer un projet d’aéroport inutile et coûteux.
Une alternative existe pourtant avec un réaménagement de l'aéroport de Nantes-Atlantique ; alternative largement plus économe des fonds publics, préservant les terres agricoles et un environnement exceptionnel et réduisant le survol de l'agglomération nantaise comme l'a prouvé la contre-étude menée à l'initiative des opposants.

Face à l'opposition grandissante à son projet pharaonique, le pouvoir n'a pas d'autre réponse que la répression du mouvement de protestation : dispersion violente de rassemblements pacifiques par les forces de police, mises en garde à vue et même mise en fourrière des véhicules des militants, y compris des outils de travail que constituent les tracteurs.
C'est la même politique de la trique qui sous-tend les condamnations à la prison ferme des syndicalistes de Goodyear en lutte contre la liquidation de centaines d'emplois à Amiens, poursuivis sur requête du procureur, relais du pouvoir, alors que l'entreprise et les cadres retenus avaient retirés leur plainte.
Un zèle répressif qui tranche avec la complaisance des autorités à l'égard des patrons voyous qui organisent le démantèlement du tissu économique et une évasion fiscale de masse !
Après l'assignation à résidence de militants écologiques lors de la COP 21, ces événements sont révélateurs d'une politique délibérée de criminalisation des mouvements sociaux que le climat né de l'instauration de l'état d'urgence aggrave encore.


Pour Ensemble ! 22 il y a urgence à rassembler largement pour mettre un coup d'arrêt à cette dérive dangereuse pour la démocratie.


Saint-Brieuc le 18 janvier 2016

Notre Dame des Landes Goodyear syndicalites prison

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau