Pas de profit sur la pandémie

"Pas de profit sur la pandémie ". Il s’agit là d’une revendication partagée par le plus grand nombre, éthique, nécessaire même d’un strict point de vue sanitaire : le virus traverse les frontières et les océans...

Image1La semaine dernière, on apprenait que le PDG de Moderna rentrait dans le club fermé des plus grandes fortunes de France.

Et cette semaine ce sont le projets de Pfizer qui sont dévoilés : dans une note interne au laboratoire celui-ci annonce vouloir augmenter progressivement le prix du vaccin qui pourrait aller jusqu’à 150€ la dose, alors que sa production revient à 2 à 3€. Les premiers vaccins ont été vendus à l’Europe 12 €, puis 15 et les négociations en cours font état de près de 20 €.

Et que Pfizer ne justifie pas par les frais de recherche ! Le rapport financier annuel de BioNTech (qui a mis au point ce vaccin) fait état de dépenses entre 400 et 500 millions d’euros. La banque européenne d’investissement et l’Allemagne ont apporté 450 millions d’argent public à cette recherche !

D’ailleurs Pfizer ne dément pas et préfère se racheter une conduite en annonçant les vendre au prix coûtant aux pays les plus pauvres. Mais pour l’instant, il ne s’agit que de 40 millions de doses pour 92 pays, une aumône.

Edito de Michèle Leflon pour la lettre de cette semaine de la Coordination

 

¨Pour signer l' initiative citoyenne européenne afin que la Commission européenne prenne des mesures pour faire des vaccins et des traitements anti-pandémiques un bien public mondial, librement accessible à tous.

https://noprofitonpandemic.eu/fr/

Covid-19 hôpital public Union Européenne

Ajouter un commentaire