Fakir

Le poison de l’union Par François Ruffin

Fakir 1Un mot, d’abord, d’évidente compassion pour les douze victimes de cette tuerie, pour leurs proches, pour leurs familles. Mon souvenir va plus particulièrement à Charb, que je connaissais un petit peu, que j’avais rencontré à l’occasion, qui avait eu la générosité de venir à Amiens, un week-end de grisaille, pour nous offrir ses dessins, en ces années où nous n’étions qu’un petit journal local, en butte aux procès.
La peine, donc, inutile de s’étaler.

Lire la suite

« L’irréalisme, c’est eux ! » dixit Frédéric Lordon

fakir.pngAujourd’hui sort notre livre « Vive la banqueroute ! », ou comment la France a réglé ses dettes, de Philippe le Bel au général de Gaulle. Retrouvez ci-dessous en vidéo notre entretien avec l’économiste Frédéric Lordon, qui constitue la postface du bouquin.
François Ruffin : Quand on écoute la radio, la télé, on entend en permanence qu’ « il n’y pas d’alternative au désendettement de l’État », qu’il n’y a qu’un seul remède c’est l’austérité. Donc nous, on a regardé dans notre histoire de France, et on a repéré plein d’autres solutions : des « taxes sur les aysés », la confiscation, la dévaluation, l’inflation…

Lire la suite