Etat palestinien

Rapport Spinetta sur la SNCF

Communiqué de Ensemble! Spinetta veut briser le service public SNCF.

 
 
 

Le Président Macron a annoncé de grands changements pour la SNCF. Avec le rapport Jean-Cyril Spinetta, il est servi : ce patron a déjà ouvert le capital d’Air France en 1998, puis l’a privatisé de 1999 à 2004, et a enfin cassé le statut des salariés en 2006.

La remise en cause du service public est sur les rails depuis 1997, quand Mitterrand-Gayssot ont cassé la SNCF en deux. Puis Hollande-Valls l’ont divisé en trois morceaux en 2014 : SNCF Mobilités (les trains et les gares), SNCF Réseau (les rails) et SNCF gestion. Macron finit le travail, transforme SNCF Mobilités en pur exploitant ferroviaires en lui retirant les gares.

 

 

Lire la suite

Rapport Spinetta sur la SNCF

Communiqué de Ensemble! Spinetta veut briser le service public SNCF.

 
 
 

Le Président Macron a annoncé de grands changements pour la SNCF. Avec le rapport Jean-Cyril Spinetta, il est servi : ce patron a déjà ouvert le capital d’Air France en 1998, puis l’a privatisé de 1999 à 2004, et a enfin cassé le statut des salariés en 2006.

La remise en cause du service public est sur les rails depuis 1997, quand Mitterrand-Gayssot ont cassé la SNCF en deux. Puis Hollande-Valls l’ont divisé en trois morceaux en 2014 : SNCF Mobilités (les trains et les gares), SNCF Réseau (les rails) et SNCF gestion. Macron finit le travail, transforme SNCF Mobilités en pur exploitant ferroviaires en lui retirant les gares.

Spinetta préconise :

Vote de l’Assemblée nationale : un pas vers la reconnaissance

logoafpsmail.jpgL’Assemblée nationale vient de voter par 339 voix pour, 151 contre, la résolution invitant le gouvernement à reconnaître l’Etat de Palestine.drapeau-palestine.jpg
C’est un vote de haute portée que nous saluons.
Chaque député a dû prendre ses responsabilités sans pouvoir se retrancher derrière une consigne de vote de son groupe. La représentation nationale se trouve là heureusement en phase avec les aspirations majoritaires de nos concitoyens. Elle s’est inscrite pleinement dans la logique du vote de la France pour l’admission de la Palestine à l’Unesco et comme membre observateur à l’Assemblée générale de l’ONU.

Lire la suite

Blackout sur la grève de la faim des prisonniers palestiniens

Greve prisonniers palestiniensUn courageux mouvement de grève de la faim palestinien approche les 50 jours de grève et pourtant on n’en parle pas dans les médias locaux ni dans les médias régionaux et internationaux.
Le 6 juin, plus de 40 jours après le début de la grève et après que 70 prisonniers aient été transférés à l’hôpital, Ban Ki-moon, le Secrétaire Général de l’ONU, a condamné leur détention et pressé les autorités israélienne de relâcher les prisonniers ou de les inculper.

Lire la suite