bombardements

Soutenir la Palestine: Il faut arrêter la logique meurtrière du pouvoir israélien

AFPS.jpgLe scé­nario est pourtant connu : chaque fois que l’État d’Israël se trouve en dif­fi­culté sur le plan diplo­ma­tique, il mul­tiplie les pro­vo­ca­tions et les exac­tions sur le terrain, et se lance dans des actes de guerre qu’il qua­lifie de représailles.
Après la for­mation du gou­ver­nement pales­tinien de récon­ci­liation nationale le 2 juin, et sa recon­nais­sance par de nom­breux pays dont la France, l’Union Euro­péenne et les États-​​Unis, il n’a fallu que 10 jours au pouvoir israélien pour lancer une attaque de grande ampleur sur l’ensemble de la Cis­jor­danie, empri­sonner plus de 600 per­sonnes dont une dizaine de députés et de nom­breux enfants, tuer de sang-​​froid 9 per­sonnes et sac­cager les habi­ta­tions, tout en bom­bardant la Bande de Gaza.

Lire la suite

Réconciliation Hamas/OLP : Israël bombarde aussitôt Gaza

drapeau-palestine.jpgL’aviation israélienne n’a pas attendu que l’encre de l’accord de réconciliation entre Hamas et OLP soit sèche pour lancer mercredi un raid terroriste sur la bande de Gaza, blessant 6 civils dont un très grièvement.
Un peu plus tôt dans l’après-midi, dans la ville de Gaza, les dirigeants du Hamas et une délégation de l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP), emmenée par le Fatah, avaient annoncé la conclusion d’un accord mettant fin à sept années d’antagonismes, parfois très sanglants.
Au cours d’une conférence de presse commune, le Premier ministre du gouvernement (Hamas) de Gaza, Ismael Haniyeh et le dirigeant du Fatah Azzam al-Ahmad ont en particulier indiqué que leur accord donne carte blanche au Président de l’Autorité Palestinienne Mahmoud Abbas pour organiser des élections (présidentielles, législatives).

Lire la suite