Marche pour une VRAIE loi Climat: déclaration d'Ensemble

La marche pour une VRAIE loi Climat organisée par le collectif "Urgence climatique Armor" a rassemblé plus de 400 personnes à Saint Brieuc.

A l'issue de celle-ci , Ensemble!22 a fait la déclaration suivante

Déclaration d’Ensemble!22 à l’issue de la marche pour une VRAIE Loi Climat à Saint Brieuc le 28 mars 2021

Organisee par un collectif reunissant citoyens et 5602427 576x421p

(photo Le Télégramme, Benoît Tréhorel)

Ensemble! 22 a rejoint le Collectif Urgence Climatique Armor 22. Ensemble! a appelé à la mobilisation pour une vraie loi climat. L’enjeu est de garder la planète habitable.


Les réfugiés climatiques se comptent par millions, les inégalités sociales explosent. La crise sanitaire révèle l'urgence de la question écologique: la destruction des habitats sauvages accélère la transmission de nouveaux virus... Nos enfants, les générations nourries aux pesticides, perturbateurs endocriniens vont perdre 10 années d’espérance de vie en bonne santé.

Notre planète est un écosystème et nous sommes tous solidaires. Quand nous importons du soja d’Amérique latine pour nourrir nos bestiaux, nous contribuons à la déforestation de l’Amazonie . Quand nous importons nos vêtements à petits prix nous exportons notre pollution et écrasons les salaires dans les pays producteurs. Par les transports de marchandises qu’elle génère, la mondialisation économique gaspille l’énergie fossile. Par le pouvoir qu’ils assurent aux multinationales les traités de libre échange leur confient les moyens d’assurer leur priorité : le profit avant la vie. Le ruissellement sans fin de l’argent vers les plus riches les pousse au luxe et aux gaspillages aussi indécents que polluants.

Nous voulons ensemble inverser les priorités, promouvoir le respect de tout ce qui est vivant, nous voulons le bien vivre pour tous.

Nous voulons garder vivants les sols qui nous nourrissent! Cessons de construire, d’agrandir les lotissements, les parkings, les zones d’activités, les rocades, les ronds points. Utilisons les logements, les bureaux vides déjà là, les friches...

L’agriculture bio et paysanne, liée au sol, peut nourrir le monde en utilisant, entre autres, l’énergie du soleil, l’azote de l’air. Elle peut reconstituer les sols capables de séquestrer du CO2 et de protéger l’eau.

L’agroindustrie polluante et énergivore sous perfusion d’aides publiques, ne ménage ni ses agriculteurs, ni ses salariés. L’élevage hors sol est hors course ! Comme le dit et l’a fait André Pochon il faut mettre “le cochon sur la paille et la vache dans le pré”.

Il faut en finir avec les petits prix et les petits salaires comme avec les gros revenus indécents! Le travail utile doit être mieux rémunéré que la spéculation. Le bio, c’est du plaisir et de la santé dans nos assiettes et nous y avons tous droit.

 

Nous pouvons aussi réduire notre empreinte carbone en relocalisant les productions. Des productions locales, ce sont aussi des centres de décision rapprochés, des richesses créées qui ne rejoignent pas les paradis fiscaux. Favorisons les petites coopératives...

Plus de produits fabriqués et distribués localement, c’est aussi des trajets plus courts, moins nombreux. Le train doit remplacer le camion chaque fois que c'est possible.

Enfin une mesure répond à l’urgence sociale, écologique et démocratique: La gratuité des bus pour tous et toutes! Plus d’une trentaine de villes l’ont adoptée en France.

Elle apporte du mieux vivre au plus grand nombre et est bonne pour l’environnement.

Elle peut être mise en place ici et maintenant !

Arrêtons de vouloir être les premiers, les plus rapides, les plus grands, les plus compétitifs, c’est ensemble que nous pourrons construire une alternative humaine et vivable.

Arrêtons de faire de la politique d’attractivité la base de distribution des dépenses publiques. Utilisons cet argent, notre argent aujourd’hui incontrôlable pour des productions et des activités choisies démocratiquement.

Pour Ensemble, pour mettre en place une véritable transition écologique et sociale, s'attaquant à toutes les inégalités, il faudra une volonté de rupture avec le système capitaliste et productiviste.

Ensemble!22, le 28 mars 2021

Fichier PDF:Marche climat 28 mars 1Marche climat 28 mars 1

 

 

 

Saint-Brieuc Rassemblements climat Urgence Climatique Ensemble22

Ajouter un commentaire