Lettre ouverte du Collectif citoyen du FdG à M Lesage Député

fdg-coll-sb.jpgL’accord national interprofessionnel conclu le 11 Janvier entre le patronat et trois syndicats minoritaires doit être présenté au Conseil des ministres le 6 mars, puis soumis au vote du Parlement.
Le MEDEF et la droite demandent que les députés le votent en l’état, sans aucune modification. Les déclarations du Premier Ministre et des dirigeants du Parti Socialiste vont également dans ce sens.
Lire la réponse de M Lesage

Il nous semble primordial, au Front de Gauche, que cet accord ne soit pas transposé en projet de loi car il représente une régression sociale sans précédent, attaquant frontalement le Code du travail.Il s’agit tout simplement ici de la destruction des socles des garanties collectives, instituant le règne d’un « gré à gré » fragilisant le CDI particulièrement.
C’est pourquoi il est dénoncé par les syndicats majoritaires représentatifs (CGT, FO, FSU, Solidaires) qui manifesteront le 5 mars prochain.
 Ce projet de loi n’était pas contenu dans les engagements du candidat Hollande, base sur laquelle vous vous êtes présenté aux élections législatives.
Votre mandat de député n’est pas un chèque en blanc. Vous vous étiez engagé, pendant la campagne des législatives, à rendre compte de votre action de député régulièrement. Voilà donc l’occasion de le faire, avant le passage de cette loi à la Chambre des députés.
En conséquence, nous vous demandons d’organiser un débat sur ce sujet, avec vos électeurs, avant que le projet de loi réécrit ou amendé ne soit présenté aux députés.
En espérant que cette demande de démocratie citoyenne soit entendue, veuillez agréer Monsieur le Député, nos sincères salutations.
 Pour le collectif citoyen FDG du Pays de Saint-Brieuc
Miossec Etienne

Front de Gauche ANI

Commentaires (1)

Valjean Jean
  • 1. Valjean Jean | 18/03/2013
Bravo pour ce rappel a nos élus.

Cependant il ne faudrait pas oublier nos autres élus comme Mr Ronan Kerdraon sénateur PS, maire de Plérin, qui a choisit le camp des pros ANI, et ceci de façon active en soutenant un groupe de 100 socialistes faisant la propagande de l'accord scélérat CFDT / MEDEF.

Cet élu socialiste a choisi son camp de façon claire, comme il en a le droit en démocratie. Cette information étant passée de façon quasi inaperçue, il est important de faire connaitre les choix de nos élus pour éclairer la population locale.

Comme tout élu, Mr Kerdraon sera surement satisfait que ses choix soit connus du plus grand nombre.

voir :
www.lejdd.fr/Politique/Actualite/Appel-de-100-parlementaires-socialistes-pour-une-chance-pour-la-democratie-sociale-594370

www.filpac.cgt.fr/spip.php?article5289

Ajouter un commentaire