Cahuzac et la belle brochette de moralistes

gud.jpgLe compte en Suisse de l’ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac a été ouvert en 1992 par l’avocat Philippe Peninque, ancien membre du GUD (groupe musclé d’extrême droite. Voir photo), conseiller de Marine Le Pen, la présidente du FN.
Philippe Peninque fait également partie d’Egalité et Réconciliation, l’association fondée par Alain Soral, ancien membre du comité central du Front national de 2007 à 2009.
Le lecteur curieux trouvera les multiples articles publiés par LGS sur les personnages cités plus haut, sauf Peninque, inconnu au bataillon.

Le 9 janvier, sur Radio Classique et Public Sénat, Marine Le Pen a déclaré : « Il y a la présomption, il est peut-être innocent, mais même si cette enquête aboutit à son innocence, évidemment il existera un soupçon que celui-ci ait agi sur les services de Bercy ».

Présomption, innocent, innocence, soupçon : pas trop extrémiste, le propos.

Le 2 avril, Cahuzac avoue.

Le 3 avril, Marine Le Pen dit que son conseiller Peninque lui avait parlé du compte en Suisse LA VEILLE. Elle ne savait pas avant (c’est pas un diseux).

Quant aux déclarations de Normal 1er aujourd’hui et des élites du PS depuis le début de l’affaire, c’est bien simple, elles me pousseraient à voter Front de Gauche que ça n’étonnerait personne.

Théophraste R. (Chef du bureau « Que se vayan todos ! »Toi aussi, toi devant, Marine).

Front de Gauche cahuzac 6eme république GUD FN PS

Ajouter un commentaire