aviculture

"Bien être animal" : une directive alibi pour une crise prévisible et annoncée !

eelv.jpgIl suffit d'observer le nombre de « cathédrales » construites ces derniers mois dans nos campagnes (sous couvert de l'application de la directive « bien être animal") pour se rendre compte qu'il s'agit d'un détournement de l'application de la réglementation européenne. En effet, enlever 2 poules par cage pour profiter de doubler la taille des poulaillers est interprétation hasardeuse et suicidaire. D'autres choix avec d'autres modes de production sont possibles.

Lire la suite