Môssieur Tardieu [Compagnie Maldoror]

TardieuAvec Patrick Salou
Mise en scène : Sarah Billon

Il s'agit à partir de fragments tirés de l'œuvre poétique de Jean Tardieu de pénétrer dans les arcanes du langage, et de ses limites. Son œuvre poétique permettant en effet d'aller aux confins du silence de l'univers, avec des thèmes souvent récurrents comme l'incapacité à maîtriser le temps et l'espace.
Mais, est-ce que l'absence de communication que revêt inévitablement toute aventure humaine, ne pose-t-elle pas un questionnement permanent sur le sens du monde et de la vie ? Cette confrontation entre le moi et son double (qui suis-je ? quand un intrus s'invite chez moi ? nous dit le poète dans Mon Double) est bien ce qui détermine le fil conducteur du montage, tout au moins dans la chronologie des textes choisis (du Double à la Multiplication).
C'est parce que l'œuvre de Jean Tardieu se nourri d'une langue unique, inventive, jouant sur la musicalité du verbe, et qu'elle invite le spectateur, amateur de bouffonneries, de nez rouge et de pantomimes à entendre sa propre voix intérieure « au carrefour du burlesque et du lyrique »… que le tout, donne accès au sens et au non-sens tout en deve-nant accessible à tous, car la fantaisie de l'absurde est toujours au rendez-vous. C'est parce que les poèmes de Jean Tardieu sont un florilège de mots, de jeux de mots, de jeux sur les mots, rien que des mots qui n'en font qu'à leur tête, que le langage jongle avec les sens, le verbe s'en-vole et offre des libertés audacieuses d'autant plus si l'action dramatique du montage s'efforce à s'accorder sur le rythme et la musicalité de ceux-ci.

Le temps ds cerises

Le Temps des Cerises Tonquedec

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau