rassemblement de soutien à Mathias

Stop à la violence sociale et à la discrimination syndicale:

Rassemblement à 10h30 devant le tribunal de grande instance

COMMUNIQUE DE PRESSE INTERSYNDICAL DEPARTEMENTAL
18 DÉCEMBRE TOUJOURS MOBILISÉS
La CGT, la FSU, FO et Solidaires appellent au rassemblement pour augmenter le smic, les salaires, les pensions, les minima sociaux, pour une sécurité sociale de haut niveau mais aussi pour soutenir Mathias qui, parce que militant syndical, est juge aujourd’hui.
Le 20 juin 2018 Macron nous a fait l’honneur de venir au légué, avec 3 heures de retard. Le service d'ordre était sur les dents. La population s’est vue contrôlée et les syndicats organisateurs d’un rassemblement afin de rappeler à Macron leurs revendications se sont vus confisquer les banderoles, les mégaphones par la police, avec l’interdiction de porter le logo de son syndicat. Deux syndicalistes CGT ont été placés en garde à vue dont Mathias, qui tentait de rejoindre son véhicule.
Le 18 décembre, Mathias est convoqué au tribunal de St Brieuc pour détention d’un petit couteau plié dans sa poche et pour refus de d’un contrôle ADN pendant sa garde à vue.
Et dans le même temps, les français subissent une violence sociale grandissante, pour laquelle personne n’est placé en garde à vue, pour laquelle personne ne paie d’amende.
30 ans ne néo-libéralisme auront eu raison des conditions de vie de la majorité des Français, 30 ans de financiarisation de l’économie auront asservi les classes moyennes et achevé les classes pauvres.
La CGT, la FSU, FO et Solidaires appellent les travailleuses et les travailleurs, les chômeurs, les privé-e-s d’emploi, les précaires, les jeunes et les retraité-e-s à se rassembler le 18 décembre, à 10h30, au tribunal d’instance de Saint-Brieuc, pour soutenir notre combat contre la discrimination syndicale et pour crier haut et fort nos revendications au gouvernement.

tract complet CGT FO FSU Solidaires sur le site de la FSU22: https://fsu22.fsu.fr/stop-a-la-violence-sociale-et-a-la-discrimination-syndicale-appel-cgt-fo-et-fsu-le-18-decembre-toujours-mobilise-e-s/

 

Ensemble!22 d'une part : communiqué:,http://www.ensemble22.org/ 

la LDH d'autre part appellent à ce rassemblement de soutien à Mathias.

 

COMMUNIQUE de la section LDH de Saint Brieuc

 

La section de la LDH de Saint Brieuc appelle les citoyens et citoyennes de la région de Saint Brieuc à   se rassembler mardi 18 décembre à 11h devant le Tribunal de Grande Instance de Saint Brieuc pour soutenir Mathias Mauduit, militant syndical contrôlé et arrêté pendant une demi journée pour la possession d’un couteau de poche. Les faits sont intervenus en dehors du périmètre de la manifestation organisée dans le cadre de la visite du Président de la République en juin dernier au Légué à Saint Brieuc.

Placé en garde à vue jusqu'à 18h,  il a été en effet condamné à payer une double amende: 90€ pour le port du couteau, 200€ pour refus de donner son ADN. Refusant de les payer  il est poursuivi par le procureur de la République.

Notre section considère que cette affaire qui pourrait concerner tout un chacun(e) apparait complètement disproportionnée de par ses conséquences et pose un problème de fond quant à l’édiction d’une réglementation démesurée et injustifiée prise au nom de la  sécurité  et finalement attentatoire aux libertés publiques.

Par ailleurs concernant les prélèvements  d’ADN le Conseil  constitutionnel  a déjà émis des réserves en 2010, relayé par la Cour Européenne de justice qui a condamné en 2017 notre pays pour une extension démesurée des motifs d’infractions en vue du fichage des citoyens. Elle a demandé à la  France de se mettre en conformité ce qu’elle n’a toujours pas fait. 

 

Saint-Brieuc rassemblements Macron violence sociale

devant le tribunal de grande instance Les Promenades, Saint Brieuc

Ajouter un commentaire