Agissons pour refuser la banalisation des pollutions nucléaires

JE SIGNE

Avec la loi Grenelle 2, les parlementaires ont voté un discret article aux conséquences extrêmement graves : désormais, les installations nucléaires seront dispensées d’enquête publique pour leurs augmentations de prélèvements d’eau et de rejets radioactifs et chimiques dans l’environnement !

Ainsi, l’usine de La Hague, principale source de pollution de l’Atlantique Nord, sera soumise à moins de contraintes pour augmenter ses rejets qu’une porcherie industrielle ! Moins de contraintes également pour le futur EPR, pour des centrales vieillissantes qui « cracheront » de plus en plus…

En facilitant l’octroi d’un « permis à polluer » sur mesure pour les installations nucléaires, cet article ouvre la voie à une banalisation accrue des pollutions nucléaires et à un dangereux recul de la démocratie : on ne s’embarrassera plus à consulter les citoyens !

Contre la banalisation des rejets radioactifs, participez maintenant à la cyberaction en utilisant directement notre formulaire en ligne.

Votre message sera automatiquement envoyé par courrier électronique au Président de la République, avec copie au Premier Ministre et au ministre de l’écologie. Cette cyberaction est réalisée en partenariat avec les cyber@cteurs.

 

JE SIGNE

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau